Tag Archives: français

Est-ce qu’on peut s’habituer au “vous”?

50Salut tout le monde! Désolé si je n’écris pas plus souvent en français, mais j’avoue qu’en expression écrite, les mots me viennent plus facilement en anglais.

Cette fois, il me fallait absolument composer ce blogue en français parce que le sujet en question n’est pas commun au niveau de la langue anglaise. C’est la question de s’habituer à se faire appeler « vous ».

La première fois dont je me souviens m’être fait appeler « vous » c’était lors de mon premier vol Air Canada de Ottawa à Rouyn-Noranda en 1972. Une agente de bord bien charmante m’avait demandé ce que « vous voulez pour boire ». Quel honneur!

Franchement, il est bien possible m’avoir fait vouvoyer avant, mais c’était cette expérience très chic, sur un avion, qui a sans doute amplifié l’expérience et le souvenir pour un p’tit garçon de 7 ans comme moi. Ça m’avait vraiment chatouillé et marqué.

Au fil des années, on m’appelait « vous » de temps en temps, surtout dans le domaine du service à la clientèle. C’était bien respectueux. Ça faisait chaud au cœur. Le fait que c’était seulement à l’occasion le rendait encore plus spécial.

Mais dernièrement, « à l’occasion » est devenu une mensualité, qui est ensuite devenu hebdomadaire, et hélas, depuis que j’ai acquis mes 50 ans, ça fait presque partie de mon quotidien. Continue reading

1 Comment

Filed under 50+, Humour

L’évasion liquide

SAMSUNG CAMERA PICTURESDespite the fact that my mother tongue is French, it has been weighing on me that to this point I have not posted a complete blog post in French. Today, we change that! For #ThrowbackThursday, I went back into the archives and dug up a poem I wrote in my senior year of high school (1983) for a poetry competition. I didn’t win anything, but my poem still made it to the compilation booklet “La danse des mots”… despite the look on my teacher’s face when I handed it in! Enjoy!

L’évasion liquide

Je suis envahi de confort
Par l’étrange liquide euphorisant
Ca ne me fait pas de tort
Je suis certain. Même, c’est très plaisant.

Qu’est-ce que j’aperçois tout à coup?
L’image à la télé est floue.
Je perds l’image de la réalité
Dans un monde embelli mais embrouillé.

Très très loin semblent les douleurs
Une sensation chaude vient au coeur.
Ironiquement je suis confus!
Serait-ce quelque chose que j’ai bu?

Très souvent je me demande “pourquoi”?
Je me dis c’est mon p’tit monde à moi.
Est-ce vraiment le meilleur qui soit?
Monde de lois… ou monde à moi… Quel choix!

En regardant mon verre limpide,
Je descends de mon nuage doré.
Je termine l’évasion liquide
En retrouvant la réalité.

 

Sincere thanks!  Merci bien!
André

Leave a comment

Filed under Humour, Writing